Phytothérapie

Les bienfaits du thé vert sur la santé

OUVERTURE DES INSCRIPTIONS

Le thé, qu’il soit vert, blanc ou noir, aromatisé ou non, le moins qu’on puisse dire c’est qu’il y en a pour tous les goûts ! Faisons un point !

Qu’est ce le thé vert ?

Tous les thés verts du monde sont issus d’une seule et même espèce d’arbuste, le théier.

Il s’agit d’un arbuste à petites feuilles, qui s’acclimate sans peine aux zones fraîches d’Asie, d’où sa diffusion dans de nombreuses régions du monde. Grâce au travail des planteurs qui parviennent, en fonction de la terre et du lieu choisis à cultiver le thé en lui donnant des qualités particulières, sont aujourd’hui dénombrées différentes variétés de thé vert.

La plante du théier est particulièrement productive et chaque partie a son utilité, notamment les feuilles de bourgeons, qui servent à préparer les thés verts de printemps, mais aussi les feuilles jeunes ou matures, tour à tour sélectionnées selon les thés verts.

La différence entre le thé noir et le thé vert se trouve dans le traitement des feuilles. Le thé noir est fabriqué de telle manière à ce qu’il y ait une fermentation des feuilles.

Fabrication

C’est la récole qui fait tout et pour cela il existe deux processus de production : le procédé CTC de type découpe-broyage-roulage des feuilles et la méthode traditionnelle.

Si le premier processus est couramment privilégié pour la production de thé noir, c’est généralement le second processus qui est choisi pour l’élaboration du thé vert.

Le procédé CTC repose sur l’utilisation de machines pour traiter les feuilles de thé. Ce sont donc les grandes feuilles de thé, les moins qualitatives, qui sont coupées, broyées puis roulées à la machine en petites granules de tailles égales avant de subir une oxydation. Répandu au Sri Lanka, au Kenya ainsi que dans certaines régions d’Inde, ce procédé n’a pas cours en Chine.

Sur le pays continent, c’est la méthode traditionnelle qui est privilégiée. Elle consiste en un traitement partiellement ou totalement effectué à la main, ce qui permet de conserver au maximum les feuilles entières, détenant seules une qualité supérieure. La difficulté tient à ce que les feuilles, même fraîchement récoltées, sont extrêmement fragiles et qu’elles se brisent très facilement. Cette méthode traditionnelle pour produire un thé vert de qualité doit ainsi procéder à un triage très strict.

Les bienfaits sur le corps

  • Le thé vert se caractérise avant tout pour ses propriétés antioxydantes remarquables, ce qui le rend tout à fait adéquat pour protéger l’organisme des méfaits des radicaux libres.
  • Ses teneurs en théanine, un acide aminé spécifique, sont, quant à elles, responsables des effets apaisant et relaxant souvent prêtés au thé vert.
  • Ses concentrations en théine ou caféine, moins importantes que celles du thé noir, et variables selon les critères de récolte et le temps d’infusion des feuilles de thé, offrent au thé vert une action douce et stimulante, recherchée pour ses répercussions sur la vivacité d’esprit ainsi que sur la vitalité physique.
    Ce sont aussi ces substances actives qui laissent à penser que le thé vert joue un rôle amincissant.
    Il existe également un autre atout au thé vert, c’est qu’il regorge de minéraux. Il est donc idéal pour augmenter les apports nutritionnels habituellement apportés par l’alimentation quotidienne.
  • Sa composition en catéchine démontre des qualités favorables à l’élimination, à l’équilibre des graisses, et ainsi au maintien de la silhouette. Particulièrement désaltérant, le thé vert est très apprécié en fin de repas. En tant que plante propice à l’élimination, il est aussi pertinent pour purifier l’organisme dans son ensemble.
  • Enfin, le thé vert détient un effet alcalinisant, c’est-à-dire qu’il aide à réguler l’équilibre acido-basique de l’organisme.

Attention

Le thé vert est composé de tanins, des substances qui vont à l’encontre de la bonne assimilation du fer dans l’organisme. Toutefois, aux doses habituelles de consommation, le thé vert ne présente pas une menace pour les apports nutritionnels en fer, et n’est donc pas un facteur de carence.

Le thé vert et la perte de poids

Le thé vert ne favorise pas, à lui seul, la perte de poids. Toutefois, comme je vous l’expliquais plus haut, ses teneurs en catéchine lui procurent des atouts complémentaires intéressants dans le cadre d’un régime minceur puisqu’il est favorable à l’élimination, et dans une certaine mesure, à l’équilibre des graisses.

Souvent associé à la minceur, le thé vert ne procure pas de résultats en matière d’amincissement, mais plutôt en termes de purification, de détox de l’organisme.

Je vous invite à prendre rendez vous avec moi si vous souhaitez réaliser une démarche de perte de poids et nous ferons un point. Retrouvez mes prestations en cliquant ici.

La préparation du thé vert

Non seulement il est essentiel de veiller aux composantes de votre thé, mais il est également important de s’assurer de sa bonne préparation afin d’optimiser ses bienfaits.

Les 2 facteurs à prendre en compte pour préparer son thé vert sont la température de l’eau et la durée d’infusion de votre thé. Ainsi, pour un thé vert réussi, il ne faut pas le faire infuser plus de 2 minutes dans une eau à 60°C idéalement, mais obligatoire comprise entre 50 et 75°C, afin de limiter la libération de tanin.

Gardez bien en tête qu’une température trop élevée a pour effet de dégrader de nombreux éléments recherchés dans le thé comme les vitamines, les acides aminés ou encore les antioxydants.

Ou trouvez du thé vert de qualité ?

Si vous cherchez du bon thé vert de qualité, je vous conseille de contacter Emmanuelle, chez qui je me fournis en thé. Dans tous les cas, il vaut mieux choisir du thé vert bio.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :